Les network américains censurent leurs programmes à coup de beep et de flou. Rien n’est épargné : les doigts d’honneur, les insultes, les acteurs nus et les oeuvres d’art… tout peut y passer !

Si vous avez déjà eu l’occasion de regarder une émission américaine diffusée sur les network (ABC, CBS, NBC, Fox), vous avez du remarquer que les insultes sont soigneusement couvertes par un « bleep ». La censure ne se contente d’ailleurs pas de bleeper les insultes et s’occupe également de flouter les oeuvres d’art (pour éviter tout risque de traumatisme lié à une paire de fesses cubistes notamment) : Modigliani et Picasso en ont récemment fait l’expérience… (vidéo sous-titrée)

Les séries diffusées par les network suivent les mêmes règles : pas vraiment d’insultes, et surtout, pas de nudité. Ce qui donne des situations originales où les acteurs sont habilement placés derrière divers objets qui cachent les parties les plus stratégiques :

naked man HIMYM
Ted Mosby et Barney Stinson dans How I Met Your Mother.

Toutes ces précautions prises par les network ont pour unique objectif de leur éviter un procès avec la FCC (Federal Communications Commission), qui est chargée de faire appliquer les lois suivantes :

  • interdiction de diffuser des programmes obscènes (quelle que soit l’heure du jour ou de la nuit)
  • interdiction de diffuser des programmes indécents et/ou contenant un langage grossier, de 6h du matin à 10h du soir (cette partie étant compliquée par le fait que les Etats-Unis s’étendent sur 3 fuseaux horaires)

Les définitions de ce qui est considéré comme obscène ou indécent sont cependant relativement floues… La FCC ne s’occupe d’ailleurs pas elle-même de regarder et de contrôler l’intégralité des diffusions. Elle laisse cette haute responsabilité au public, qui est chargé de se plaindre en cas de non respect des règles. A charge ensuite pour la FCC de vérifier le programme et, éventuellement, de condamner la chaîne à une amende. C’est donc pour éviter toute plainte que les chaînes disposent de leurs propres censeurs qui bleepent et floutent tout ce qui leur passe sous la main.

Face à cet aspect bien prude de l’Amérique, il y a HBO qui est une chaîne câblée. HBO ne dépend pas des règles de la FCC pour ce qui est de l’indécence et du langage, et ne diffuse aucune publicité, ce qui lui confère une liberté jalousée ! La chaîne se fait un plaisir de glisser des insultes et des scènes de sexes dans tous ses shows ; ce qui, outre le fait que ses audiences sont bien plus importantes que celles des network, a finit par lui donner une réputation… originale :

Publicités